bpm

Pedro Almodovar avait adoré ce film. Lors de la conférence de presse, il avait dit « j'ai adoré 120 battements par minute. Je ne peux pas être plus touché par un  film. C'est un jury démocratique. Et je suis 1/9ème seulement. »

120 BPM a reçu le "Grand Prix du Jury"

L'histoire se déroule dans le début des années 1990. Le sida tue depuis déja 10 ans, dans l'indifférence générale.

Les militants d'Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l'indifférence générale.

Le film permet aux jeunes générations d'en apprendre plus sur Act-Up et son combat vital à une époque où notre société ne prenait pas conscience des vies brisées par le Sida. Les acteurs sont formidaux.